-| La prairie du chaos |-


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jacen Korr

Aller en bas 
AuteurMessage
Jacen Korr
trèfle 0 feuille
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 26
Localisation : Prêt à t'égorger.
Date d'inscription : 22/02/2008

Fiche d'Etat.
Age: 24 ans
Langue parler: Français et Japonais
Nombre de feuille de trèfles:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Jacen Korr   Ven 22 Fév - 19:39

I- Identité :



Nom : Korr

Prénom : Jacen

Âge : 24 ans

Métier : Tueur à gage

Langue Parler : Français et Japonais

Pouvoir : aucun




II- Histoire / Contexte :


Pays : France

Famille : Mère morte dans un accident de voiture et le père mort mystérieusement.

Il a une sœur mais elle a disparu mystérieusement.


Histoire :



Mon histoire… Vous voulez que je vous la raconte ? Très bien mais je vous préviens que ce n’est pas un conte avec un soit disant happy end comme l‘appelle les Anglais. Je suis né au Japon en deux milles un, dans la vile de Kyoto. Mon enfance fut vraiment heureuse ou du moins… Je dis sa sûrement parce qu’elles ont été les seules années ou je me sentais en paix, ma mère était vendeuse dans une épicerie et mon père était flic, je passais une enfance tout à fait normal vers l’age de sept ans mes parents m‘annoncé que j‘allais avoir un frère ou une sœur au final se fut une sœur, un bonheur indescriptible remplissait la maison. En l‘an deux mille douze on apprend qu‘une personne avec des pouvoirs surnaturels se faisant appeler Orianna aurait détruit en grande partie Tokyo, c’est à partir de ce moment là que la vie que je vivais, s‘écroula pour laissait place à une guerre. Par peur mes parents ma sœur et moi-même somme partie en France pour être en sécurité. Je me souviens que j‘avais eu beaucoup de mal à m‘habituer aux habitudes françaises mais j’ai tenu bon et j’ai finalement réussi à m’intégrer. Pour ma sœur cela à été plus facile vu qu’elle n‘avait que quatre ans à l‘époque. Cette année beaucoup de chose ont bouleversé le monde sans compter ma vie. La France ainsi que l‘Angleterre furent en grande partie détruits. Ma mère décéda dans un accident de voiture, il ne rester plus que mon père ma sœur et moi. Ses années furent terrifiantes surtout pour ma sœur, même si je la consolais, elle n’avait jamais réussi à apaiser sa peur. Trois ans après se fut au tour de mon père de mourir, sa c’est passé le vendredi treize février en deux mille seize. Un vendredi treize… Quelle ironie, mon père qui ne croyait pas à la malchance des vendredis treize s’est fait tuer ce jour là. Je me souviens aussi que je rentrais de chez un de mes amis et quand je suis rentré, j’avais trouvé mon père allongé dans une marre de sang, le plus bizarre est qu’il n’y avait aucune trace d’étranglement ou de plaie par balle ou de lame, comme si cela avait été une crise cardiaque à l’exception que c’était son cœur qui avait explosé. Comment, je le sais ? C’est très simple on pouvait voir une hémorragie intérieure au niveau du cœur, de plus j’avais entendu dire la cause du décès par des médecins qui était venu après que j’ai appelé la police. Ce qui m’a sûrement le plus affecté et que ma sœur avait disparu, je l’avais cherché partout, chez ses amis à son école et même dans les rues mais cela avait été en vain. Je ne l‘ai jamais retrouvé jusqu’à aujourd’hui. Les seules choses qui me restaient de ma famille était une bague que ma mère m‘avait offerte peut avant de mourir un collier en forme de croix à tête de lion que ma sœur m'avait offert et un couteau de chasse de mon père. Pendant plusieurs jours j‘ai erré dans la ville ne voulant plus retourner chez moi, Un jour j’ai croisé un dileur, me voyant errer dans la ville, il m'a recruté pour que je tue une personne qui lui devait du fric et en échange, il me donnait de quoi mangé. Finalement ma première victime fut un gars qui avait été viré et qui se shooter pour pouvoir oublier son malheur, je l’ai finalement tué avec mon poignard. On dit que beaucoup de gens commençaient à paniquer voir devenir cinglé mais moi sa me faisait plutôt du bien, sa me permettait de me défouler, c’était en quelques sortes une drogue. J’ai continué à tuer pendant plusieurs année et aujourd’hui encore je tue pour de l’argent. Je suis même devenu connu dans le monde de l’assassina, mais j’ai tout de même réussi à garder mon anonymat. Vous vous demandez certainement ce qu’il est advenu du dileur qui m’a engagé sur la voie de l’assassina… c’est simple, je l’ai tué et j’ai touché une belle somme. Au début de ma carrière de tueur à gage je ne faisais sa que par plaisir et pour oublier mon passé mais un jour un de mes employeurs m’a parler par hasard de ma sœur, c’est là que j’ai recommencé mes recherches d’ailleurs je faisais un prix à toutes personnes ayant des informations sur ma sœur, si par contre ses infos s’avérait fausse… je pense que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin sur le sort de celui qui se moque de moi. Depuis j‘ai pu récolter pas mal d‘information sur ma sœur surtout sur son physique mais rien sur sa position, ni son métier, J‘ai aussi tué pas mal de personne pour des fausses informations. Mon tableau de chasse ? Au j peux vous dire qu‘il est grand, je dois avoir plus de cinq cents personnes à mon actif et cela fait à peu prés huit ans que je travaille. Vous voulez savoir mon mode d‘assassina ? Cela dépend de mon employeur s’il veut que sa ait l‘air d‘un suicide je maquille le crime à ma façon je pouvais aussi faire ne sorte que sa paraisse être un accident, il était extrêmement rare que quelque‘un découvre que c‘était un meurtre, mais peu de personne m‘ont demandé de faire ce genre de crime soit se sont des meurtres à fausse accusation cela consister à faire accuser quelque‘un dans le collimateur de mon employeur pour le meurtre d‘un rival de ce dernier. Il y avait aussi les assassina ou je faisais ce que je voulais tant qu‘il mourrait alors la par contre cela dépendait de mon humeur, si j‘été d‘humeur à rire, c‘était par électrocution ou par le feu, si j‘était de bonne humeur je le criblais de balle et si j‘était de mauvaise humeur je le bastonnais avant de l‘égorger vif, bien sur je maquillais toutes traces de mon passage. Voilà mon histoire si vous voulez m‘engager vous n‘avez pas intérêt à me duper sinon vous
Subirez les conséquences.






III- Caractéristique :

Physique :



Jacen est un jeune homme de vingt quatre ans avec une carrure plutôt musclé due à plusieurs année de solitude, il mesure un mètre quatre vingt trois et pèse environ quatre vingt kilogrammes. Il a les cheveux châtains qu‘il a hérité de son père et les yeux de sa mère, mais son regard autrefois accueillant et chaleureux s‘est transformée en un regard un peu dur et peu rassurant due à la mort de ses parents et de la disparition de sa sœur. Il est quasiment toujours habillé d’une veste, d‘un pantalon et de gants noirs et d‘un T-shirt blanc. Il possède une bague qu‘il à toujours à l’annulaire de sa main droite seul souvenir de sa mère, il a aussi un collier en forme de croix à tête de lion qu‘un jour sa sœur lui avait acheté pour son anniversaire mais la seul chose qui lui reste de son père et un poignard de chasse qu'il utilise en général au corps à corps contre ses éventuelles adversaires, tous ses objets sont les seuls souvenirs qui lui reste de sa famille en grande partie décédée.


Caractère :

Le caractère de Jacen est en général réfléchi et ne plaisante que très peu mais il sait s‘amuser ou du moins a sa façon. La seule chose qui l‘intéresse est d‘avoir des informations pour retrouver à sa sœur et il est prêt à tous pour les obtenir. Il n‘y a par contre une chose à ne jamais faire c‘est de l'énerver car là il détruit tous ce qui bouge voir détruire le terrain complet. Son caractère entêté lui à valu beaucoup de problème de même pour sa curiosité mais il s‘en est toujours sortit même à moitié mort. Il ne vaut mieux pas le provoqué car votre survie ne sera pas garantie. Il est aussi de nature très solitaire et il travail toujours seul. Tous ses traits de caractère ont énormément changé depuis la mort de ses parents et de la disparition de sa sœur mais peut être qu‘il sourira à nouveau quand il aura retrouvé sa sœur.




Aime: Il adore tuer, c‘est son passe temps préférer, il adore aussi la nuit où il s‘amuse comme un fou. Il adore tous ce qui touche à une arme et peut monter et démonter n‘importe quel arme à feu. Il adore aussi les ramen.

N’aime pas : Les amateurs qui n‘y connaissent rien et qui font mal leur boulot dans ce métier d‘assassin ou on a pas le droit à l‘erreur. Il a horreur des armes défectueuse et déteste les éventuels accrocs qu‘il peut y avoir dans un de ses contrats. Il déteste aussi les endives



IV- Autres :



Comment as-tu connu le forum ? : Par l‘administratrice principal et l‘administrateur secondaire.

Comment trouves-tu le design ? : Pas l‘habitude de ce genre mais c‘est pas mal.

Code : Code valide

Suggestions pour l’améliorer ? : euh…je ne sais pas encore.


Dernière édition par maître du jeu le Ven 22 Fév - 22:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maître du jeu

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 18/01/2008

Fiche d'Etat.
Age: -
Langue parler: Français, Japonais et Anglais
Nombre de feuille de trèfles:
4/4  (4/4)

MessageSujet: Re: Jacen Korr   Ven 22 Fév - 20:44

Salut. Bon pour le code va lire le réglement. Ensuite je commence à peine à lire ton histoire que je suis desuite décourager par les fautes de frappes. S'il te pmlaît corrige ta fiche et comme tu l'as faites avant les modification de la fiche initial je te demanderais de bien vouloir allait y jeter un coup d'oeil pour remettre le nombre de feuilles de ton personage. De plus ton avatar n'est pas à la taille réglementaire.









Fiche validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jacen Korr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-| La prairie du chaos |- :: ~| Le commencement |~ :: + Présentation + :: Présentations validées-
Sauter vers: